MOYEN MONO : QUE JUSTIFIE LE DÉPLACEMENT DES BORNES COLONIALES ENTRE VODJEME ET DONOUMEY (TCHALLAHOÉ) ?

Par Yawo KLOUSSE
afriqueligne.com

D’après les informations en notre possession, le gouvernement béninois aurait repoussé son territoire à l’intérieur du territoire togolais en occupant une partie du village de VODJEME une localité située sur le territoire togolais composant le canton de Tado localité située au sud du Togo environ 80km de Notsé soit 180 kilomètres de la capitale togolaise Lomé.

En revisitant un peu l’histoire du partage des blancs de nos territoires, nous remarquons que
le tracé retenu est le résultat d’une négociation entre les territoires voisins et il répond à l’idée qu’il ne saurait y avoir de chevauchement de souverainetés sur un même espace. … Elle conduit les parties à tracer une ligne séparant les territoires des États concernés. Étant originaire de cette localité, j’ai pu constater dans mon enfance un gros brique posé qui servait de limite entre VODJEME ET DONOUMEY (DONOUMEY encore appelé Tchallahoé se trouvant sur le territoire béninois)

Cette pierre répond à l’esprit du colon qui
entre novembre 1884 et février 1885, avec des représentants européens, américains et ottomans se sont réunis en Allemagne pour tracer les frontières coloniales de l’Afrique. Réuni à Berlin, le gratin politique et diplomatique de l’époque trace abritraitement les frontières du continent sans bien entendu nous consulter

Il y a 130 ans s’achevait la conférence de Berlin.
Cinq mètres, c’est la hauteur de la carte qui s’étale sur le mur de la chancellerie de l’Empire allemand, dans la salle où se déroule la conférence de Berlin. Une carte avec des fleuves, des lacs, quelques noms de localités mais surtout de vastes espaces laissés en blanc. Des espaces où les Européens n’ont encore jamais posé le pied.

Le caractère arbitraire des frontières coloniales peut- il justifier son déplacement même après nos indépendances ?

La même source nous rapporte que le gouvernement de Talon à recensé 200 personnes sur cet espace togolais.

Il serait souhaitable que le gouvernement togolais nous fasse la lumière sur ce qu’il en est exactement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *