CONFLIT D’EXPROPRIATION : LES HABITANTS DU QUARTIER BE -KPOTA ATSANTIMÉ EN COLÈRE

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Publié le O9/01/21

Un mouvement d’humeur a lieu ce matin à proximité du cimetière municipal de BE -KPOTA et pour cause.

Les habitants de ladite localité s’insurgent contre l’occupation illégale de leur terrain de jeu par la municipalité du Golfe 1 dirigée par le Maire GOMADO.

Selon la version des manifestants, cet espace contiguë au cimetière municipal de BE -KPOTA est un domaine privé qui appartient à la collectivité KOUDEKA depuis des lustres.Ce terrain a toujours servi d’espace de jeu pour les habitants de cette localité du fait de l’occupation de toutes les réserves administratives du milieu. Il s’avère que c’est le seul espace disponible qui sert de terrain de jeu pratiquement pour plus de 20 écoles privées de cette localité.

D’après les recoupements d’informations, il faut relever que de part le passé, une tentative d’occupation illégale pour servir de cimetière uniquement pour les Kabyės (Ethnie peuplant la partie nord du Togo) a été refusé par feu le général Eyadema qui prônait le vivre ensemble entre les communautés.

Aussi, il faut signifier que les jeunes en furie ont menacé de faire tomber les murs érigés par la municipalité sur le terrain si rien n’est fait dans les 7 jours à venir.

En nous transportant au domicile du chef, son secrétaire a soutenu les jeunes tout en regrettant que le Maire, malgré les nombreux avertissement du chef quartier s’obstine à poursuivre les travaux d’occupation illégale d’un domaine privé.

Il faut rappeler que l’ancien Maire Monsieur TCHABAO ALLASSANI selon le secrétaire du chef, avait déjà démoli des bâtiments sur cette même parcelle.

Il urge selon les habitants, qu’on arrête sans délai les travaux pour permettre aux jeunes de disposer de cet espace. Dans les recoupements d’informations, nous notons que les habitants manquent d’eau et de l’électricité dans le quartier

La prochaine fois nous donnerons la parole à la municipalité et vous reviendrons. À suivre…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *