TOGO : LE JOURNALISTE CARLOS KETOHOU ARRÊTÉ NUITAMMENT À SON DOMICILE PRIVÉ

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mise en ligne le 29/12/20_

Alors qu’il est appelé à comparaître dans une affaire dont nous ignorons le contenu, le Directeur de Publication du journal L’INDÉPENDANT EXPRESSE Monsieur Carlos KETOHOU a été nuitamment arrêté probablement par les éléments du service secret du régime de Faure Gnassingbé (SCRIC) dans son domicile privé alors même que la loi déclare l’inviolabilité du domicile privé.

La liberté de presse et de pensée qui constituent les acquis du peuple togolais après tant d’années de lutte et de sacrifice humain semblent définitivement volées en éclat.

Les convocations de journalistes deviennent de plus en plus fréquente dans notre pays alors même que la législation prévoit la HAAC (Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication) pour régler les conflits liés aux délits de presse.

La semaine dernière, les organisations de la société civile ont dénoncé la présence des prisonniers d’opinions dans le pays dont un certain nombre serait déjà décédé.

Vivement que le confrère Carlos KETOHOU recouvre rapidement sa liberté au risque de plomber l’image de respectabilité de notre pays aux yeux du monde car la liberté d’expression est le miroir du respect des droits de l’homme dans un pays.

Dans de pareille situation, les organisations de presse et de défense des droits de l’homme et des libertés sont sollicitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *