ÉLECTIONS RÉGIONALES AU TOGO: UNE AUBAINE POUR L’OPPOSITION D’EXIGER LA LIBÉRATION DE BRIGITTE ADJAMAGBO ET DJOSSOU GERARD

Par Ricardo AGOUZOU
afriquenligne.com
Mis en ligne le 12/12/20

Après les vagues de condamnation, beaucoup de togolais sont restés sur leur soif quand aux actions concrètes de l’opposition en vue d’obtenir la libération de Brigitte ADJAMAGBO et Gerard DJOSSOU arrêtés les 27 et 28 Novembre dernier et placés sous mandat de dépôt.
Les accusations graves du Procureur Essolizam Poyodi: ” atteinte à la sécurité interieure et destabilisation du pays” n’ont convaincu personne y compris la Conférence Episcopale des Evêques du Togo.
Cette opposition qui est desormais un mal nécessaire pour le régime de Faure dans une pseudo démocratie est invitée par le Ministre de l’administration territoriale pour une discussion en vue de l’organisation des élections régionales en 2021.C’est une aubaine pour cette opposition qui se cherche dans ses méthodes d’ exiger la libération des membres de la DMK, de Brigitte ADJAMGBO,Gerard DJOSSOU,du prophète Esaïe et de tous les détenus politiques.
Cette invite du gouvernement doit permettre à l’opposition d’exiger l’ouverture d’un dialogue pour régler la crise poste électorale,opérer les reformes électorales avant toute élection.L’opposition togolaise doit éviter de tomber dans le piège , vu le climat politique actuel qui ne peut permettre l’organisation d’une élection transparente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *