ENTRE RÈGLEMENT À L’AMIABLE ET L’APPLICATION DES RÈGLES, MAÎTRE CÉLESTIN AGBOGAN GARDÉ À VUE

afriquenligne.com
Mis en ligne le 22/09/20

Un avocat inscrit au barreau de Lomé est actuellement en garde à vue au commissariat de police de la ville de TSEVIE (25 kilomètres de Lomé) apprend- t- on de sources concordantes.

Il s’agit d’après certaines informations vérifiables, de Maître Célestin AGBOGAN. D’après nos recoupements , l’avocat aurait enfreint à certaines règles du code de la route alors que son véhicule aurait percuté deux individus à la hauteur de la ville de (TSEVIE.)

Les accidents de circulation sont des faits imprévisibles qui peuvent arriver à tout individu. À côté des actes de procédure pénale, la plupart des temps, les mises en cause s’ouvrent à un règlement à l’amiable qui exclut toute procédure judiciaire mais obligeant réparation pécuniaire.

Maître Célestin AGBOGAN, cet avocat aux multiples qualités humaines irréprochables, ne ménage aucun effort quand il s’agit de défendre les citoyens en conflit avec l’Etat. Souvent sans honoraire, l’homme se met à la disposition du peuple togolais qu’il sert loyalement dans un environnement marqué par plus d’un demi siècle de dictature militaire. Il est également le Président en exercice de la LTDH (Ligue Togolaise des Droits de l’Homme). Dernièrement, on l’a vu aux côtés du journaliste Ferdinand Ayité convoqué dans l’affaire dite de PETROLEGATE et aux côtés de José Komlan AHADJI du journal ÉCHOS DE BE lui, convoqué au SCRIC (Service de renseignement togolais) dans l’affaire du prophète Esaie.

Nous appelons vivement à un dénouement au visage humain de cet incident malheureux et un prompt rétablissement aux blessés.

La rédaction
Yawo KLOUSSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *