ATDPDH BAS MONO PLAIDE POUR L’ADOPTION D’UNE POLITIQUE SÉCURITAIRE ET DE PROTECTION DES EMPLOYÉS DE LA FUCEC-TOGO

Par Stan TSEVI
afriquenligne.com
Mis en ligne le 04 Septembre 2020

Les employés du réseau FUCEC-TOGO ne sont pas à l’abri des dangers dans l’exercice de leurs fonctions.Ils sont souvent victimes des comportements inhumains des membres débiteurs de l’institution au moment des opérations de recouvrement des créances.
En effet des membres débiteurs de FUCEC-TOGO moralement douteux tiennent des propos discourtois à l’endroit du personnel allant même dans le sens de l’envoutement surtout lors des opérations de recouvrement des créances.

Face à cette situation, l’Association Togolaise pour la Défense et la Promotion des Droits Humains section Bas Mono dans son rôle régalien de défense, de protection et de promotion des droits des sans voix monte au créneau.

Pour cette association de défense des droits de l’homme ,ces comportements indélicats des membres débiteurs constituent une violation des droits des employés de la FUCEC-TOGO et présentent sans doute du traumatisme psychologique , atteinte à la morale et à la dignité humaine.Par ailleurs, l’association estime que ces comportements peuvent également affecter l’efficacité du service rendu et le rendement attendu pour notre patrimoine commun.

Consciente de cet état de choses et soucieuse du bien être de tous, l’Association Togolaise pour la Défense et la Promotion des Droits Humains directoire de Bas Mono interpelle les décideurs du réseau FUCEC-TOGO à adopter une politique sécuritaire et de protection de leurs agents sans exception exerçant sur toute l’étendue du territoire national contre les malveillants ,les débiteurs indélicats puisque dit elle les employés constituent la cheville ouvrière du réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *