L’ÉMINENT ÉCONOMIE MONÉTARISTE MICHEL NADIF KALIFE RÉPOND AU DOCTEUR YEMI DE SOUZA

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mis en ligne le 29/08/20

L’économie monétaire, quand tu nous mènes ! Personnellement, il m’est difficile de comprendre l’un et l’autre. D’abord Michel Nadim KALIFE. En 1983, le jeune et brillant économiste qu’il était prédisait une monnaie pour toute l’Afrique. Il lui avait également donné un nom : L’AFRO si je ne me trompe.

Plus de 35 ans après, la France nous revient avec une nouvelle monnaie : l’ECO. Du coup, l’économiste nous parle de stabilité, de convertibilité, de la garantie de la France, de la comparaison entre le Nigeria et le Ghana etc….

Je m’attendais à un refus de l’éco pour une migration vers l’afro (la monnaie africaine), mais malheureusement on nous demande d’accepter l’éco.
Dans mon subconscient, je préfère que l’on conserve le franc CFA pour préparer l’afro quelque que soit le temps qu’il faudra.

De YEMI DE SOUZA, oui, parlons en. Économiste et à la fois chercheur, il a produit un article d’obédience monétaire et voici la réponse de Michel Nadim KALIFE
👇👇👇

https://afriquenligne.com/2019/12/22/la-mutation-du-franc-cfa-a-leco-suscite-des-commentaires-au-sein-de-lintelligentsia-africaine-le-cas-de-yemi-de-souza-suscite-notre-interet/
Commentaire de NMK KALIFE Lomé,
Je regrette qu’à la lecture de la thèse Dr Yemi de Souza, il se révèle insuffisamment formé et informé en macroéconomie et en économie monétaire, pour se permettre d’intervenir sur un sujet difficile.
Tout est confus et contradictoire.
Le système d’étalon or fut remplacé en 1944 par le système d’etalon de change-or, où le US $ est reconnu comme équivalent à l’or sur la base de 35$ l’once d’or. C’est ce qui a permis de développer considérablement les échanges internationaux.
En 1971, ce n’est pas l’abolition de l’etalon-or, mais la décision des USA de mettre fin aux demandes de certains Etats de convertir en or leurs réserves monetaires détenues en US $ afin de ne pas vider les réserves en or de la FED.
Quant au système du FCFA, ce n’est pas du tout l’UE ni la BCE qui le garantit, car les pays européens avaient refusé. C’est seule la France à travers le Trésor qui garantit le taux de change fixe du FCFA en €, sous la seule responsabilité de la France, ce pourquoi vous ne pouvez pas échanger le FCFA en dehors de la zone FCFA, sauf en vous présentant aux guichets de la BdF avec des justificatifs de sortie de vos billets FCFA du pays de l’UEMOA où vous résidez fiscalement.
Ce système est unique au monde actuellement. Il met le FCFA à l’abri des traders qui s’attaquent à toutes les monnaies faibles, comme le Naira et le Cedi et autres monnaies des pays anglophones membres de la CEDEAO. Or, tous ces pays anglophones subissent des dévaluations à répétition, ce qui n’attire pas les investisseurs industriels de l’étranger (dont la diaspora), et ceux qui viennent ne s’orientent que sur le secteur minier (or, diamant, pétrole, bauxite, autres minerais) dont la production est exportée en $ et non en monnaie nationale dont le cours est très fluctuant à la baisse permanente.
Autre invective erronée de Yemi de Souza, c’est qu’il préfère que la banque centrale soit aux ordres du gouvernement et non pas indépendante ! Il faut que Yemi sache que la FED et la BCE, qui détiennent le US $ et l’€, les 2 plus fortes monnaies du monde en lesquelles les épargnants placent leur argent pour le protéger, ces 2 grandes banques centrales sont entièrement indépendantes du gouvernement. Il doit le savoir, Yemi qui vit aux USA.
Quant à la Chine, le gouvernement commande sa monnaie yuan parce qu’il la veut toujours sous évaluée par rapport au US $, pour rendre les produits chinois moins cher sur le marché international. Sinon, le Yuan chinois s’échangerait au moins 2 fois plus cher, ce qui rendrait les produits chinois beaucoup moins compétitifs, et leurs réserves de change diminueraient, ce qui affaiblirait leur force de frappe monétaire vis à vis du US $, surtout en ce moment de “guerre froide” entre la Chine et les USA…
Le jour où l’ECO sera soumis aux ordres des gouvernements de l’UEMOA en ne respectant plus l’indépendance de la BCEAO, c’en sera fini avec notre stabilité monétaire et la confiance dans le FCFA. Sachez le! Et alors, les épargnants de la zone UEMOA réfugieront leurs avoirs en zone dollar ou euro pour sauvegarder leur pouvoir d’achat. Allez voir au Ghana et au Nigeria, le taux national de l’épargne privée placée en banque, et vous verrez qu’il est beaucoup plus faible qu’en zone FCFA, car les riches ghanéens et nigérians préfèrent placer leur argent en $,€, ou même en FCFA, pour sauvegarder leur pouvoir d’achat!!!
Et si Yemi souhaite avoir d’autres explications, il peut m’écrire sur mon whatsap +228 70330404.
NMK KALIFE Lomé

MON COMMENTAIRE

Je suis personnellement dépassé. Je laisse le soin à chaque lecteur de prendre la liberté de lire les deux économistes, faire une introspection puis me revenir par sa réponse via whatsapp 90107240. Seules les meilleures inspirations seront publiées dans le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *