TOGO / LITIGE FONCIER À KOVIE. DES GRIS GRIS MIS À CONTRIBUTION

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mis en ligne le 11/08/20

Nous sommes à KOVIE localité située dans la préfecture du Zio au sud du Togo à environ 30 km de Lomé la capitale.

La scène se déroule au palais royal de KOVIE. Selon le récit parvenu à la rédaction de notre journal, il s’agit d’une affaire de terrain qui oppose 4 individus d’une même famille dont l’un serait d’origine ghanéenne de mère cependant originaire de KOVIE. En clair, lui, il hérite des biens matrimoniaux à KOVIE.

Dans la dispute foncière, un des 4 concurrents perd la vie et serait actuellement à la morgue. Commence alors les supputations. On soupçonne l’un des trois d’avoir utilisé la voie chimique (gris gris) pour tuer l’un des prétendants.

L’affaire atterrit au palais royal de KOVIE. Il fallait trouver parmi les 3 hommes qui a tué le quatrième concurrent. En bloc tout le monde nie avoir enterré des fétiches sûr le terrain ayant entraîné la mort.

Par un coup de hasard, l’un des trois présumés coupables est sortis pour aller passer un coup de fil. Les murs dit- on ont des oreilles. Un individu intercepte les messages de la communication qui demandait au feticheur d’aller faire disparaître le fétiche qu’il lui a fait dans sa maison. Rapidement, le message tombe dans les oreilles du chef qui ordonne une perquisition de la maison du présumé.

La perquisition a effectivement permis de mettre la main sur un lot de gris gris réputé très dangereux.

Pour finir, les trois présumés seront convoyés à la brigade de gendarmerie de Tsevié. Affaire à suivre……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *