REVENDICATIONS DES ENSEIGNANTS AU TOGO: LES SYNDICATS SITUENT L’OPINION

afriquenligne.com

Le 30 Juillet 2020

Au Togo, les syndicats de l’éducation et le gouvernement ont en Avril 2018 signé un protocole d’accord après les crises à répétition dans le système éducatif.
Et parmi les termes de ce protocole d’accord, la question du payement des primes a été mentionnée en vue d’améliorer de façon progressive la Prime d’Incitation à la Fonction Enseignante (PIFE).
Ainsi, pour le compte de année 2018 les primes ont été octroyées aux enseignants et indexées plutard aux salaires alors que celles de 2019 et de 2020 font l’objet de vive polémique.

Que disent alors les syndicats de l’éducation à propos ?

Pour la CSET, en toute sincérité, l’octroi des primes aux enseignants était une préoccupation et les démarches étaient en cours. Avec l’arrivée du nouveau ministre, il s’était convenu d’une commission pour évoquer tous les problèmes mais l’arrivée de la pandémie à Coronavirus oblige à mettre en veilleuse les revendications.

À la question de savoir si l’on a encore besoin d’une commission pour discuter du payement d’une prime qui etait déjà un acquis ? Yaovi ATCHOU-ATCHA le coordonnateur de la CSET, explique que lorsque l’autorité les met sur cette piste, il faut l’explorer afin de cerner ses idées et que c’est la somme de tous les échecs qui permettront de communiquer s’il faut aller au mouvement puisque dit – il plusieurs facteurs contribuent à la réussite d’un mouvement: l’opinion de la population, le sens d’analyse et le moment par rapport aux réalités socio- économiques.

Du côté de la FESEN, on pense que le gouvernement joue du dilatoire avant l’arrivée du Coronavirus.
C’est une fuite en avant, déclare Sénon HOUNSIME, le Secrétaire général de la FESEN

Pourquoi le gouvernement hésite -t -il encore de reconnaître l’existence de ces primes pour l’année 2019 et 2020 alors que celles de 2018 ont été octroyées et indexées aux salaires, se demande t il.

Que réserve l’année scolaire 2020-2021 si jusque-là les primes ne sont pas versées aux enseignants ? La question reste posée.

Stan K. TSEVI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *