RAPPORT D’ARCHIVE DU JOURNAL AFRIQUE EN LIGNE SUR LES FRAIS D’ENCAISSEMENT POLÉMIQUE DE LA SPT

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com

Le Directeur Général de la CEET (Compagnie Énergie Électrique du Togo) a fait l’honneur de présider malgré son agenda chargé, une séance de travail avec les associations de consommateurs et invité notre journal AFRIQUE EN LIGNE pour faire le point sur notre sortie qui culpabilisait sa compagnie relativement à la perception d’une taxe de 200frs comme frais d’encaissement des factures au niveau des agences partenaires nommément la SPT (Société des Postes du Togo)

De l’explication du Directeur Général de la CEET, il ressort clairement que sa respectable société n’est aucunement liée de près ni de loin à une quelconque taxe d’encaissement.

Il est désormais clair que c’est sur l’initiative solitaire de la SPT que cette somme est perçue. Toujours dans la série de cette affaire, la CEET a adressé un courrier en date du 04 mai au Directeur Général de la SPT pour faire part de sa surprise face à cette redevance qui n’engage nullement l’accord de partenariat qui lie les deux sociétés.

J’ai pu objectivement comprendre la bonne foi de Monsieur le Directeur Général plutôt très sensible au coût de la vie surtout en cette période de COVID-19.

C’est le lieu de remercier le Directeur Général de la CEET qui au lieu d’assigner notre journal à la HAAC comme le font les esprits mal intentionnés, a préféré un dialogue qui prouve sa civilité intellectuelle et son sens de gestion des relations humaines dont les togolais ont besoin pour conduire les affaires de la cité. Nous espérons que de la réponse à donner par la SPT découleront de bonnes résolutions pour la déflation de cette taxe.

Établit à Lomé, le 6 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *