LE GRAND CONSERVATEUR DE NOS VALEURS ANCESTRALES Togbui AKAKPOVI-TEVI TÊTE DE LA PLATE FORME ECHO-TRADI-AFRICA NOUS LIVRE LES SECRETS DE L’AFRICANITÉ

Reportage : Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mise en ligne le 06/05/20

L’Afrique renaît de ses cendres par le retour à la tradition ancestrale. Ici au Togo l’Afrique renaît à travers la plateforme TRADI- ECHO- AFRICA qui cultive les valeurs qui fondent l’authenticité africaine.

Notre journal est allé à la rencontre de ces valeureux fils qui s’organisent véritablement autour des valeurs qui fondent l’africanité je pourrais aussi bien dire notre fierté de la négritude.

Togbui AKAKPOVI-TEVI TÊTE PRETRE SAKPATA nous parle des pratiques tolérées dans nos sociétés modernes mais qui vont à l’encontre des réalités africaines.

L’homosexualité est perçu dans la tradition africaine comme une abomination et donc hostile aux pratiques et aux bonnes meurs observées dans la culture africaine.

L’africain qui veut rester fidèle à ses origines doit s’éloigner des pratiques homosexuelles souligne Togbui AKAKPOVI-TEVI TÊTE administrateur de la plateforme
TRADI-ECHO-AFRICA

La culture qui se veut le fondement de la vie sociale d’un individu détermine sa façon de penser, de parler, et d’agir en général dans une communauté. La culture est donc la combinaison de tout ce que nos parents nous ont légué et que nous allons aussi à notre tour transmettre à nos enfants et cecii de génération en génération. Notre culture doit donc être le reflet de nos origines africaines. De plus nous ne devons pas avoir honte de notre culture.

La culture de l’africanité passe aussi par l’observation des bonnes pratiques en matière sexuelle c’est ainsi que les rapports incestueux ont des conséquences mortelles sur les africains.

On entend par relation incestueuse des rapports sexuels entre proche parents à savoir un père qui couche avec sa propre fille ou les enfants issus d’un même parent géniteur qui entretiennent des relations sexuelles entre eux.

L’autre aspect sur lequel est revenu Togbui AKAKPOVI-TEVI TÊTE est cette pratique dénommée en langue locale Ewé ALOKPLI. Nous allons certainement y revenir dans les prochains entretiens que nous aurons avec le grand conservateur des valeurs ancestrales Togbui AKAKPOVI-TEVI TÊTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *