NOTE DE MISE AU POINT

La rédaction du site d’information afriquenligne.com a pris acte du démenti apporté par la CEET suite à la publication de son article titré :
SCANDALE : LA CEET VIENT D’INTRODUIRE UNE NOUVELLE TAXE D’UN MONTANT DE 200FRS COMME FRAIS D’ENCAISSEMENT DE FACTURE
et tient à la remercier tout en présentant ses excuses à ses fidèles lecteurs.

En lieu et place de la CEET, lire plutôt la SPT (Société des Postes du Togo) qui est une société para-publique en partenariat avec la CEET.

C’est donc la SPT qui encaisse les 200frs sur chaque facture de l’électricité acquittée dans ses différentes agences sur l’ensemble du territoire national.

La rédaction espère que nos différentes sociétés établiront dorénavant des rapports en matière de communication avec leur clientèle pour que le citoyen puisse décider du lieu de payement de sa facture d’électricité en toute connaissance de cause.

Fait à Lomé, le 29 avril 2020

Le Directeur de Publication

Yawo KLOUSSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *