SCANDALE : LA CEET VIENT D’INTRODUIRE UNE NOUVELLE TAXE D’UN MONTANT DE 200FRS COMME FRAIS D’ENCAISSEMENT DE FACTURE

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mise en ligne le 28/04/20

Un événement qui doit indigner tous les consommateurs et les associations de consommateurs au Togo.

En auscultant une facture de la CEET, le consommateur a toutes les raisons de s’indigner.

Si vous ne réglez pas dans les délais votre facture, vous êtes sujet au payement des frais de pénalité pour retard de payement.

Si vous ne réglez pas dans les délais et que survient une coupure d’ailleurs sans préavis des prestations de la CEET, vous serez obligé de payer une importante somme connue sous le vocable des frais de coupure.

Les poteaux électriques installés par l’Etat sur les voies publiques sont également facturés par l’Etat au consommateur qu’il en bénéficie ou pas.

Les frais d’entretiens sont également facturés à tous les abonnés chaque fin du mois alors même que nous ne remarquons pas des entretiens réguliers sur nos lignes.

Le comble est atteint et ne trouvera jamais d’excuse auprès des clients de la CEET. En effet tout en étant dans les délais, le simple fait de se déplacer pour aller payer votre facture vous oblige à vous acquitter désormais d’une taxe d’un montant de 200FRS CFA instaurée depuis le mois de mars 2020 mois au cours duquel le même gouvernement a instauré le confinement. Le confinement qui a d’ailleurs pour conséquence la baisse des activités plongeant le pays dans la récession.

Cette taxe que le gouvernement dénomme FRAIS D’ENCAISSEMENT, est perçu par le guichetier auprès de qui vous payez votre facture. À défaut, vous restez redevable à la CEET et leurs prestations peuvent êtres suspendues comme d’habitude sans préavis.

Cette taxe de 200FRS ne mérite pas sa place tant le consommateur croupit déjà dans une sommité de taxe sans compter la TVA dont le taux est fixé à 18%.

Avant que les associations de consommateurs à savoir la LCT, ATC, SP-BT, NI….. n’appellent les populations à descendre dans les rues, le gouvernement a intérêt à rapporter très rapidement cette mesure qui non seulement est une taxe de trop mais reste insensée. en cette période de COVID-19 où les populations très démunies peinent à prendre un seul repas par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *