QUAND NUKUNU Yao EKLO S’INDIGNE DES COMPORTEMENTS DE SES FRÈRES NOIRS QU’IL TRAITE DE “NEGRO”

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mise en ligne le 17 Mars 2020

NUKUNU Yao EKLO président de l’association TJP (Ton de la Jeunesse Patriotique) s’indigne des comportements des africains et semble finalement donner raison au président français Jacques CHIRAC qui prononçait en 2003 cette phrase au Togo : “LES AFRICAINS NE SONT PAS MÛRS POUR LA DÉMOCRATIE” ceci devant son ami le général Eyadema qui ne parvenait pas à s’accommoder avec les valeurs démocratiques dans son pays.

Plus tard, c’est au Sénégal que le président français Nicolas SARKOZY dirait je cite : “LES AFRICAINS NE SONT PAS SUFFISAMMENT RENTRÉS DANS L’HISTOIRE” puis le président MACRON de renchérir : “QUAND DES PAYS ONT ENCORE 7 À 8 ENFANTS PAR FEMME, VOUS POUVEZ DÉCIDER DE DÉPENSER DES MILLIARDS D’EUROS, VOUS NE STABILISEREZ RIEN.

À toutes ces déclarations, l’élites africaines critiquent les propos des dirigeants français. Pour autant sommes nous exempts de tout défaut ? La réponse est non. En rencontrant certains agissements de ses frères, NUKUNU Yao EKLO les traite de negro ce qui n’est pas du goût de tous ses frères.
Vue que le monde évolue, nous devons évoluer nos comportements en Afrique. Les assassinats politiques, mensonges d’Etat , détournement des fonds, rétrécissement des espaces de liberté, violations des droits humains, l’inégale répartition des resources créant une classe de bourgeois face à la misère des populations. Tout ceci feront toujours parler mal se la race noire.
Après 4 siècles d’esclavages et dont la France refuse de présenter les excuses, les africains ont intérêt à adopter des comportements d’une civilité exemplaire pour faire disparaître des appellations comme nègro, sal nègre dans le dictionnaire des civilisations contemporaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *