APRÈS AVOIR DÉCLARÉ LA CONFÉRENCE NATIONALE TOGOLAISE “SOUVERAINE” EN 1991, MONSEIGNEUR KPODZRO DONNE UNE DEUXIÈME LEÇON CHRISTIQUE À L’HUMANITÉ

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Mise en ligne le 15 mars 2020

Depuis plusieurs jours déjà, les militaires ont encerclé la maison du député AGBEYOME Kodjo. Auprès de lui se trouve Monseigneur Philippe Fanoko KPODZRO.

Monseigneur KPODZRO n’aime pas l’injustice sociale. À la manière d’Abbé Pierre, Monseigneur combat les injustices et se range toujours du côté des opprimés.

Quand les politiques mentent, volent les élections, tuent, pillent l’économie nationale, trichent les citoyens, condamnent les innocents, emprisonnent,….. Monseigneur refuse toute compromission avec les forces du mal et se place du côté des martyrs. Monseigneur est en train de donner une grande leçon à l’humanité toute entière, choisir de mourir pour ses convictions.

Le 28 février 2020 lorsque la police poursuivait le jeune Rodrigue AGBOGBO au bas fonds du collège Saint Joseph pour l’arrêter, il criait en langue Ewe : MIVAXONAM MIVAXONAM LOOOOO, personne n’avait accouru à son secours. Ses amis et admirateurs étaient bien là à observer la scène pour raconter après et encore verbalement puis, ce serait fini. C’est l’image du peuple togolais du 21ème siècle. Vous pouvez beau vous battre pour lui. Le jour où la dictature mettra la main sur vous, vous n’aurez personne pour plaider votre cause. Vous mourrez et vite oublié .

Monseigneur KPODZRO a fait don de sa vie à Dieu par le célibat, il n’a pas d’enfants ni de projeniture à sauver. Il se bat pour toi qui dans l’ombre l’insulte. Que Dieu vous pardonne.

Monseigneur KPODZRO nous fait vivre une grande leçon christique. Comment donner sa vie pour les autres. À quelques pas du cimetière, Monseigneur continue par nous enseigner comment aimer et mourir pour la justice.

Il a déjà célèbré une messe au domicile du président AGBEYOME. Il ne compte pas l’abandonner même si l’adversaire venait à bombarder l’immeuble puisqu’il a les moyens ; Monseigneur mourra avec AGBEYOME. Les actes parlent haut que la parole, c’est pourquoi nous devons apprendre à nous aimer et à nous rester fidèle dans les moments difficiles. Monseigneur KPODZRO nous en donne l’exemple. Bon dimanche à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *