Togo: Les enseignants sont ils conscients de leur situation?

Les enseignants sont ceux qui forment les cadres de demain.Ils sont les éclaireurs de la nation et ce sont eux qui doivent normalement adopter de bons comportements dans la société afin de servir d’exemples.Malheureusement force est de constater que des enseignants se livrent à des actes qui sont contre la déontologie de leurs métiers et offrent des spectacles désolants. Ils se livrent à des actes qui ne disent pas leurs noms surtout à des périodes électorales et nous nous posons la question de savoir s’ils sont conscients de la situation qu’ils traversent. Lors des élections, les enseignants aident toujours l’oppresseur à toujours continuer par opprimer. Ils ont fait parler d’eux même encore négativement en bourrant les urnes lors des élections présidentielles du 22 février 2020 dernier alors qu’en ce moment même le gouvernement a catégoriquement refusé d’indexer la prime de l’année 2019 sur leur salaire à partir de Janvier 2020 qui ne doit plus en principe faire l’objet de point de discussion puisque cela se trouve déjà dans le protocole d’accord signé entre le gouvernement et les acteurs du monde syndical.Sur les réseaux sociaux, nous en avons vu autant. Ils étaient nombreux , ces enseignants qui ont participé aux mascarades, aux bourrages d’urnes et aux coups de force afin de pouvoir maintenir le fils du père pour son quatrième mandat et pendant ce temps ils tirent le diable par la queue. Ils font partie de la majorité des togolais qui vit dans une paupérisation à outrance.Il suffit d’aller à la banque à la fin du mois, les enseignants sont ceux qui lamentent,ils ont le visage mausade. Si cela est ainsi à quoi cela sert de cautionner la dictature cinquantenaire du père au fils qui pille les ressources du pays.

Que les enseignants prennent conscience de la situation pour jouer véritablement leur rôle dans la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *