MONSEIGNEUR PHILIPPE FANOKO KPODZRO DÉTERMINÉ À PROTÉGER SON CANDIDAT AGBEYOME JUSQU’AU BOUT

Par Yawo KLOUSSE
afriquenligne.com
Lomé, 11 mars 2020

En moins de 24 heures, deux conférences de presse au domicile privé du candidat AGBEYOME Gabriel Kodjo et pour cause.

La première est convoquée dans la nuit à 20h30 et fait suite à une présence d’huissier accompagnée des forces de sécurité qui ont préalablement encerclé la résidence du candidat.

L’huissier qui a pour rôle d’exécuter les décisions de justice était allé signifier au candidat qu’il doit se présenter aujourd’hui 11 mars à 9h 00 à l’assemblée nationale visiblement pour lever son immunité parlementaire et procéder à son arrestation. Il faut rappeler que le président AGBEYOME est député à l’assemblée nationale et ne saurait être traité comme un citoyen ordinaire.

Ce mercredi 11 mars, c’est Monseigneur KPODZRO (plus de 90 ans d’âge) qui convoque en personne une conférence de
presse au domicile habituel du candidat AGBEYOME à Lomé.

Face à la presse, Monseigneur affirme sa détermination à ne livrer son candidat à la justice togolaise. Il doit forcément se souvenir des durs moment qu’il avait passé entre les mains des forces du général Eyadema en 1991 alors qu’il était président du Haut Conseil de la République (HCR)

Dans la foulée, nous apprenons la nomination d’un ministre des affaires étrangères par le candidat AGBEYOME fait qui succède ainsi à la nomination d’un premier ministre pendant que les réseaux sociaux annoncent le blocage des comptes bancaires du Président Faure GNASSINGBE aux États Unis (information qui reste à vérifier). Les USA faut- il le rappeler, ont exigé le recomptage des voix bureau de vote par bureau de vote ce qui n’est pas d’avis du gouvernement

Le Togo rentre ainsi dans le contentieux électoral. Le journal afriquenligne.com suivra l’évolution de la crise post électorale pour vous au fur et à mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *