SOCIÉTÉ : LA POPULATION d’AMEDEHOEVE DÉNONCE AVEC DERNIÈRE VIGUEUR L’EXPLOITATION ANARCHIQUE DU SABLE PAR LA SOCIÉTÉ SAD.

Ce n’est un secret pour personne que la société SAD continue par exploiter de façon anarchique le sable à Dagué AMEDEHOEVE, un petit village situé en bordure des lacs dans la préfecture des Lacs. Ils sont nombreux, ces jeunes, hommes et femmes venus de divers horizons pour crier leur ras-le-bol. C’est par un sit-in que les habitants de ce village ont dénoncé le caractère sauvage et abusif par lequel la société SAD exploite leur sable.

Il faut noter que la société SAD n’est pas à sa première exploitation. Plusieurs autres villages ou quartiers avant Dagué AMEDEHOEVE ont été victimes de cette exploitation anarchique du sable.

Voici quelques morceaux de phrases de la déclaration qui a sanctionné ce sit-in :” Au vu de tout ce qui précède, force est de constater que les cris d’alarmes et de détresses de cette fameuse population n’ont jamais été pris en compte et cette société continue d’exploiter le sable de la berge et des abords du village, exposant le littoral et les populations alentours à un péril infiniment”
” Monsieur le président de la République, désespérée de cette situation, la population d’Amédehoeve dénonce avec la dernière vigueur, l’exploitation du sable par la société et demande la cessation immédiate de ce travail en vue de trouver une solution idoine à cette pratique qui détruit à petit feu le village et qui étale le lit d’une mort lente”

Il urge que le gouvernement togolais en l’occurence le chef de l’État s’implique dans la résolution de ce problème.

Messan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *