samedi, janvier 25, 2020
Home > ECONOMIE > TOGO : LES ABUS DE MAUVAISE GOUVERNANCE ONT RÉDUIT À LA MISÈRE LES FOYERS ET LES POPULATIONS dixit NADIM KALIF

TOGO : LES ABUS DE MAUVAISE GOUVERNANCE ONT RÉDUIT À LA MISÈRE LES FOYERS ET LES POPULATIONS dixit NADIM KALIF

Par Yawo KLOUSSE
Lomé, 20 Novembre 2019
afriquenligne.com

L’observation de la vie économique d’un pays est l’oeuvre des économistes. C’est avec raison que la rédaction de votre journal afriquenligne.com reste attentive aux observations de l’économiste NADIM KALIF pour qui la misère des togolais trouve son fondement dans le pillage des ressources du pays.

Dans une échange de correspondance avec le journal, l’économiste a fait des révélations qui traduisent l’état économique dans lequel est plongé les togolais depuis plusieurs décennies. Nous partageons telles que reçues les observations de l’économiste qui déclare :

Cette analyse ne se vérifie pas chez nous au Togo.
En effet, les togolais se sont toujours contentés de peu, dans un esprit de fraternité sociale où l’entraide prévalait au sein des originaires d’une même ethnie. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui du fait de la dégradation extrême du pouvoir d’achat de la grande majorité de la population qui n’a plus de quoi se nourrir, soigner et loger la petite famille au sens européen.
Les abus de mauvaise gouvernance ont réduit à la misère les foyers et les populations, alors qu’une minorité pilleuse vide les caisses de l’État pour les placer à l’étranger au lieu d’investir dans le pays, ce qui prive d’emploi et donc de revenu la population en chômage croissant.
Figure toi que chaque année, plus de 120.000 jeunes de 20 ans arrivent sur le marché du travail, et rien n’est fait pour leur offrir un emploi, même sous-payé. Que font – ils alors?
Soit ils versent dans la délinquance de toutes sortes (fraudes diverses, drogues, prostitutions, …,), soit ils réussissent à obtenir une aide d’un parent (notamment de la diaspora) pour acheter une moto et faire le taxi moto qui pollue l’atmosphère de Lomé, soit il s’évade vers l’Europe en traversant le Sahara et la Lybie puis la méditerranée à ses risques et périls.
Cet horizon sombre et de plus en plus sombre a pour effet de démoraliser la jeunesse et ses parents ainsi que la population dans son ensemble.
D’où la morosité et le désespoir qui minent le moral des togolais, de plus en plus, depuis 2010, au terme du 1er mandat de Faure, une fois que le Togo a bénéficié de l’effacement de sa dette extérieure de 900 milliards FCFA.
Pourtant, cette dette, tombée à zéro en 2010 grâce à l’initiative PPTE des pays créanciers du Togo, est remontée très vite pour dépasser 2.000 milliards FCFA en 2018. Et cela sans faire remonter l’état de bonheur dans la population togolaise, toujours au plus bas et classé dernier par les Nations-Unies.
Je ne crois pas du tout que l’incidence des NTIC et autres façons de vivre en occident, n’influent sur l’état de bonheur des togolais, c’est tout simplement la très mauvaise répartition des revenus, la pression fiscale inégale et le mauvais fonctionnement de la justice qui causent leur désespérance. Et quand l’espérance s’évanouit, c’est la foi en l’avenir qui disparaît ainsi que l’amour entre les gens qui se rétrécit en peau de chagrin.
Voici pourquoi le togolais (sauf la minorité privilégiée) est triste et malheureux.
NMK

Je ne souhaite pas faire de commentaires pour vous noyer dans de viles discussions, les faits sont réels, les chiffres parlent. Chaque togolais doit parcourir ces lignes pour comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *