PRÉSIDENTIELLE DE 2020 : LES TOGOLAIS PARLENT À TRAVERS LES RÉSEAUX SOCIAUX

Par Yawo KLOUSSE
Lomé, 20 octobre 2020
afriquenligne.com

En parcourant cette semaine les réseaux sociaux pour vous, nous avons toutes les raisons de constater que les togolais ont beaucoup parlé des préparatifs aux élections présidentielles de 2020 dans notre pays.

Concernant ces élections présidentielles, une date circule et présume le premier tour à la date du 4 février 2019. Sur cette date beaucoup de citoyens restent bien dubitatifs.

La CENI cette semaine a également annoncé un test de recensement des électeurs dans un certain nombre du CRV (Centre de Recensement et de Vote). Sur cette sortie, que la CENI justifie comme un test des machines et des facteurs humains, les citoyens ont crié haro sur la CENI et n’hésitent pas à assimiler cette exercice à un entraînement à la fraude électorale.

Il faut rappeler que sur les plate formes, les débats sont hiérarchisés au sujet de la participation ou non à ces élections présidentielles par l’opposition.

Sur les plate formes des nons au 4ème mandat, les citoyens ne baissent pas les bras. Pas de 4 ème mandat point barre. Contrairement à certaines opinions qui font croire au public qu’il faut des élections claires supervisées par L’ONU, là encore les avis sont partagés. Pour certains togolais le pouvoir de Lomé n’acceptera jamais que les Nations Unies viennent organiser une quelconque élection au Togo.

CANDIDATURE UNIQUE

La C14 reste aujourd’hui la seule force politique à croire à une candidature unique de l’opposition. Une opposition qui comptera sans le parti politique ANC (Alliance Nationale pour le Changement) qui a quant à lui investi son candidat en la personne de son leader JEAN PIERRE FABRE.

MULTIPLICITÉ DES CANDIDATS

Pour certains togolais, il faut laisser tous les candidats désireux de participer à cette élection présidentielle la faire. Pour eux, il faut s’organiser pour faire tomber le dictateur au deuxième tour à partir des alliances.

OBTENIR LA NON PARTICIPATION DE FAURE GNASSINGBE

Là encore le doute est grand. Beaucoup de togolais pensent que la prochaine candidature du président FAURE dépend de lui même et il n’est pas homme à refuser facilement l’appétit du pouvoir. Pour cette raison, la candidature du président FAURE ne fait désormais aucun doute même si la surprise n’est pas exclue

Les togolais n’ont jamais été confus dans l’histoire que ce que nous observons face à la préparation des élections présidentielles de 2020. Invité dans l’émission D12 de ce matin sur la radio pyramide FM, Antoine FOLY un des leaders de la C14 a été incapable de dire où se trouve actuellement le leader du PNP (TCHIPKI SALIFOU ATCHADAM)

Les togolais sont dans la confusion totale à 3 mois des élections présidentielles. Les pasteurs organisent des séances de prière par ci par là, les voyants promettent l’alternance sans nommer un candidat, les naturalistes s’en remettent entre les mains de Dieu et les nons alignés observent sans dire mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *